En shooting avec… Sonia des Ateliers de Lune !

Hep – t’as envie de savoir comment ça se passe, un shooting avec la Photographe Feel Good ? Alors cet article est fait pour toi ! Allez, suis-moi !

Faire connaissance

Alors avec Sonia, c’est un peu particulier. On se connaissait déjà avant, car nous faisions toutes les deux une même formation. Sonia, elle fabrique des chaussons et des sacs pour enfants … et parfois aussi pour grands enfants !

Perso, je suis très vite tombée sous le charme de cette entrepreneuse au cœur gros comme ça ! [Et là tu t’imagines que j’ouvre les bras très très grand pour te montrer à quel point]

Oui, sauf que pas grand monde ne savait qui il y avait derrière ces jolis petits chaussons que l’on voyait sur son site et les réseaux. Et j’ai trouvé ça bien dommage.

Mais vu que dans la formation, on a appris que les portraits d’entrepreneuses, c’est aussi important, voire plus important que les produits : après quelques semaines de tergiversations, elle a décidé de sauter le pas – pour ma plus grande joie !

Les préparatifs

Dans un premier temps, on a passé plusieurs heures à échanger sur ce qu’elle voulait, elle m’a présenté ses valeurs et l’image de marque qu’elle avait à l’époque. Ensemble, on a regardé comment on pouvait traduire tout cela sous forme de photos.

Très vite, les inquiétudes liées au fait de se faire prendre en photo sont apparues. Sonia avait une idée bien précise de la manière dont elle souhaitait se présenter. J’ai tout fait pour respecter cela, tout en faisant, moi aussi, des suggestions afin d’avoir des photos rendant justice à sa personnalité pétillante et colorée.

Les blocages

Sonia, comme beaucoup de femmes entrepreneures, a une sainte horreur de se faire prendre en photo. Par ailleurs, elle n’est pas totalement en paix avec son physique, comme quasiment chaque femme qui passe devant mon objectif.

Ensemble, nous avons pris le temps de discuter et de mettre à plat tout cela. Il faut savoir que c’est NORMAL de se sentir crispée devant un objectif au départ. Et concernant les complexes : en tant que photographe, mon expertise est non seulement technique, mais elle porte également sur la manière de mettre en valeur mes modèles. Y’a une nette différence avec le dîner de famille où Tonton Archibald veut absolument prendre toute la tablée en photo le soir avec une lumière pourrie, tout le monde la bouche pleine et avachi sur sa chaise.

En effet, je joue sur les angles, les poses, la lumière et plein d’autres paramètres pour te montrer sous ton meilleur jour. Et crois-en mon expérience, rien que là, mes clientes sont toujours très agréablement surprises de l’image qu’elles renvoient !

La planification

Une fois toutes nos idées rassemblées et couchées sur papier, nous avons regardé ce qui est faisable ou non, regardé s’il fallait plutôt des photos en intérieur ou en extérieur ou les deux et on a crée différents scénarios dans lesquels Sonia voudrait être photographiée – afin, par exemple, d’avoir la photo qui correspondrait à un post qu’elle souhaite publier sur les réseaux sociaux. Vint alors le moment pour fixer une date, puis EN AVANT !

Avant la fameuse date, je suis restée en contact avec Sonia pour répondre à ses questions, nous avons continué d’échanger nos idées (eh oui, les meilleurs trucs nous viennent souvent à la dernière minute…!)

On en a également profité pour nous accorder sur les couleurs de ses vêtements, des fonds, etc… car cela a un impact important sur la dynamique de la photo!

Le shooting

Puis je jour J, nous avons passé des après-midi les plus géniales qui soient. J’ai commencé par réaliser des portraits en extérieur, car c’est plus facile pour mes clientes, elles se sentent plus à l’aise en extérieur. Mon assistante du jour était la belle Orlane, la fille de Sonia. Souvent, il m’arrive de demander à des proches, le mari, la meilleure copine ou la sœur de venir m’assister pour tenir les flashs. Cela crée tout de suite une atmosphère plus familière, ma cliente se sent davantage épaulée et se déride beaucoup plus vite (au plus tard lorsque le ou la proche en question commence à se moquer de sa mine crispée…!)

Il faut savoir que je déclenche très rapidement et beaucoup de fois, cela permet d’avoir des vraiment clichés naturels et surtout vivants !

Le choix des photos

En règle générale, je fais chauffer les cartes mémoire et repars avec plusieurs centaines, voire plus de mille photos à la fin de l’après-midi passée ensemble. En rentrant, je charge tout sur mon ordinateur et réalise un premier tri afin d’éliminer toutes les photos floues ou peu flatteuses (enfin parfois je fais quand-même un petit bêtisier, certaines de mes clientes en sont friandes…!)

Ensuite, soit on se revoit, soit on choisit ensemble en visio les 15 clichés qui seront à retoucher.

La retouche

Oui, je retouche mes photos, et c’est hyper important pour moi. Cependant, je ne les retouche au sens où certaines l’entendent. Je retravaille principalement les couleurs et enlève tout ce qui est éphémère (par exemple les petites imperfections). D’ailleurs, si tu veux en savoir plus, voici un post où j’en parle.

La livraison

Une fois les photos retouchées, je les mets aux bonnes dimensions pour le net (selon les photos : carrés pour insta, bannières pour les sites, etc…) puis les charge en ligne sur une galerie. Au jour de la livraison, cette galerie en ligne est valable pendant un an, ce qui correspond à la durée de la cession de droits.

Et voilà le résultat … !

Et son retour sur expérience !

Toi aussi, tu veux des photos qui pétillent pour ton entreprise ?

 

Bonne nouvelle, j’ai un truc pour toi ! Forte de mon expérience dans le domaine de la photo pour entrepreneures, j’ai développé Le Programme Feel Good ! Là, on voit toute ton image de marque de A à Z et tu ressors avec des photos qui claquent pour te faire remarquer sur le net et les réseaux ! Ça te tente ?

Rejoins le Programme Feel Good !